Rénovation électrique

Renovation ElectricitéLa rénovation électrique est un élément fondamental de sécurité dans un logement, pour ne pas risquer un feu d’origine électrique ou une électrocution. C’est également un élément de confort, lors de la mise en place d’appareils de chauffage, (pose de radiateurs ou de convecteurs électriques) ou lors de l’installation de boîtiers de communications modernes pour la télévision, la téléphonie ou la connexion à internet.

Mise en sécurité, rénovation ou mise aux normes

Trois types d’opérations peuvent être distingués lors d’une rénovation électrique :
– la simple mise en sécurité, par l’enlévement ou le remplacement d’équipements trop vétustes ou non conformes, et qui présentent un risque lors de leur utilisation
– un aménagement complémentaire, sur une installation conforme, pour tirer une nouvelle ligne d’alimentation pour une machine, par exemple, ou le déplacement ou la création d’une prise ou d’un point lumineux lors de la rénovation d’une salle de bain ou d’une cuisine
– la mise au norme complète de l’installation électrique d’un logement. Cette mise au norme ne peut pas être partielle, elle concerne toujours l’intégralité de l’installation. La norme en vigueur actuellement pour remise aux normes est la NFC 15-100, qui concerne donc aussi bien la construction neuve que les opérations de rénovation.

→  La mise en sécurité du logement

Les points de contrôle portent essentiellement sur la présence de disjoncteurs de 30mA, qui permettent d’assurer la sécurité de l’installlation en cas d’appareil défectueux, sur l’absence de fil électrique apparent ou dénudé, et sur le bon état des interrupteurs et de prises électriques. La date de construction du logement, si elle connue, permet également de savoir si il peut encore rester des fils isolés en coton.

→  La rénovation d’une pièce

Si l’état de l’installation et le tableau électrique le permettent, la mise en place d’une nouvelle ligne électrique est assez simple, pour peu qu’elle soit réalisée par un professionnel et que les normes en vigueur soient respectées. C’est une opération courante lors de la réfection d’une salle de bain par exemple. Le déplacement d’un point d’eau, lavabo ou douche, par exemple, implique souvent de déplacer une prise ou point lumineux, à la fois pour prendre en compte les distances minimales à respecter entre un point électrique et une source d’eau, et pour assurer un usage facile et pratique de l’installation. Un point d’éclairage est souvent placé à proximité d’un miroir, qui est lui même positionné souvent au dessus d’un lavabo.
Certains équipements électriques, comme une lumière dans un faux plafond, répondent à la norme IP65 qui assure leur étanchéité, et qui permet de les placer au dessus d’une douche ou d’une baignoire. Le respect de cette contrainte est absolument impératif, et les équipements qui vous seront proposés lors de la rénovation d’une pièce humide doivent porter cette mention de l’indice de protection.

→  La mise au norme complète d’une habitation

Cette mise au norme d’une installation électrique est fréquente lors de l’achat d’un logement dans lequel il n’y a pas eu de travaux depuis une vingtaine d’années. En plus d’assurer une parfaite sécurité des occupants du logement, une réfection électrique complète permet de profiter de d’équipements au top pour tous ce qui concerne la connectique de l’ensemble des appareils électriques du foyer. Un boitier spécifique dédié est obligatoirement posé pour tout ce qui est communication, téléphonie et internet. Des prises d’accès internet sont aussi au menu, tout comme des prises dédiées à la télévision dans le salon.

Les 10 bons réflexes pour une rénovation électrique réussie

  1. S’assurer que le professionnel qui va intervenir chez vous est bien titulaire de la certification Qualibat Electricité A JOUR.

  2.  Demander et signer un plan précis d’installation des prises et interrupteurs. Lors de la de pose d’une cuisine, ce plan est en général établi par le cuisiniste. Par précaution, il vaut mieux le vérifier avec un professionnel, plombier et/ou électricien avant de confirmer votre accord.

  3.  Vous assurer que les intervenants qui viennent chez vous font bien partie de la société qui a établi votre devis. Une carte professionnelle du BTP est obligatoire depuis le 1er janvier 2017, elle doit présenter la photo du technicien ainsi que le nom de la société qui l’emploie.

  4.  Demander un engagement précis sur la longueur des travaux. Une mise aux normes électrique est une opération un peu complexe, durant laquelle il est compliqué ou impossible d’utiliser le logement en cours de rénovation. Pour des raisons de sécurité, vous ne pouvez pas être présent chez vous.

  5.  Faire protéger votre logement. Une rénovation électrique peut apparaître comme peu salissante, mais c’est une illusion, surtout si les fils sont posés de façon encastrée ou semi encastrée dans les cloisons. Des saignées seront ouvertes dans les murs, et cela va générer de la poussière.

  6.  Penser rénovation complète : une rénovation électrique nécessite un (ou plusieurs) électricien, mais pas seulement. Si vous souhaitez faire poser les fils électriques à l’intérieur des murs et pas de façon apparente, il faudra pratiquer une saignée dans un mur, puis la reboucher. Une couche de peinture est alors nécessaire pour rendre à la pièce rénovée son état d’origine.

  7.  Préférer pour une rénovation électrique complète de confier les opérations à une entreprise qui maîtrise plusieurs spécialités du bâtiment, électricité, maçonnerie, peinture (parfois appelée entreprise tout corps d’état ou entreprise générale du bâtiment) pour lui confer votre projet et pour assurer d’une bonne coordination des opérations.

  8.  Faire réaliser un diagnostic avant travaux : ce diagnostic est obligatoire pour s’assurer qu’il n’y a pas de risque d’exposition au plomb ou à l’amiante. Les logements construits après le 1er janvier 1997 ne nécessitent pas de diagnostic amiante. Ce diagnostic est indispensable pour la sécurité des techniciens, des futurs occupants du logement et des co-propriétaires.

  9.  Faire préciser le modèle et les références des produits posés.

  10.  Demander la rédaction d’un certificat CONSUEL. Cette association, le Comité National pour la Sécurité des Usagers de l’Électricité, pourra vous fournir un document attestant de la conformité et de la qualité des travaux réalisés.

La rénovation électrique étape par étape

→  la préparation

  • faire un état de lieux de l’installation et de vos besoins
  • déterminer si votre besoin nécessite seulement un électricien ou plusieurs intervenants
  • sélectionner soigneusement l’entrerprise chargée des travaux
  • aire réaliser un ou plusieurs devis, gratuitement
  • faire établir le diagnostic avant travaux (amiante et plomb)
  • se mettre d’accord sur l’emplacement des prises et interrupteurs pour chaque pièce rénovée
  • prendre un RDV avec EDF pour faire déplacer votre compteur si nécessaire

→  Les travaux de rénovation électrique

  • fixer précisément les dates de démarrage et d’achèvement des travaux
  • faire recouvrir avec des protections le sol et les meubles de l’appartement
  • alerter vos co-propriétaires (ou votre syndic) si une coupure  d’électricité (ou d’eau) est nécessaire
  • les travaux commencent
    • enlèvement de l’installation existante si besoin
    • fixation des goulottes ou réalisation des tranchées pour le passage des fils
    • passage des fils
    • fermeture des goulottes ou rebouchage et peinture des murs impactés par les tranchées
    • pose des interrupteurs et prises électriques
    • pose/remplacement ou modification du tableau électrique
    • raccordement éventuel au réseau EDF

→  La fin du chantier

  • prendre son temps pour la réception des travaux et tester tous les équipements

Références complémentaires :

– extrait de la Norme NFC 15-100 qui détaille les équipements minimum qui doivent être installés lors d’une rénovation complète.
– exemple de certificat Qualifelec électricité de la société Acorus
– exemple des équipements posés lors d’une réfection électrique
– exemple des points de contrôles effectués lors de la réalisation d’un Pack Sécurité par Acorus

Tableau électrique

picto électricité

Mise au norme électrique

La vérification et la mise en conformité des installations électriques est un enjeu de sécurité publique, dans les logements comme dans les établissements recevant du public

rénovation électrique

picto électricité

Tableau électrique

Concrètement, qu’est-ce que le tableau électrique ? A quoi sert-il ? Comment l’installer ? La mise en place et le branchement de ce dispositif sont deux étapes cruciales qui ne doivent pas être prises à la légère

SDB électricité

picto électricité

Norme électrique salle de bain

Lorsqu’il est question d’une installation électrique dans cette pièce de la maison, le fait de respecter les normes permet non seulement de renforcer la sécurité du logement, mais aussi d’assurer la conformité de l’électricité.