repeindreRepeindre un mur déjà peint : tout ce qu’il faut savoir pour bien faire

Vous venez tout juste de vous installer dans votre nouvelle maison ? Vous avez fait le choix de l’ancien pour le charme évident de la vieille pierre mais, comme rien n’est jamais parfait, vous n’appréciez pas particulièrement la couleur de l’un des murs ? C’est dans un appartement que vous êtes confortablement installé et c’est vous-même qui avez décidé de la peinture dans toutes les pièces ? Vous avez donc depuis le début les pleins pouvoirs sur l’esthétisme de votre appartement, mais cela n’empêche pas qu’une peinture a besoin d’être refaite de temps en temps. Vous avez beau avoir un joli coup de pinceau, repeindre un mur n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. Il s’agit de bien préparer le terrain : pour que la peinture sélectionnée tienne sur la durée et produise l’effet escompté. Il est donc primordial de bien analyser au préalable la surface que vous allez repeindre, son matériau de départ et la peinture éventuelle qui a pu déjà être appliqué. Pour garantir un résultat optimal dans votre opération peinture, nous vous livrons toutes les informations nécessaires pour redonner vie à votre mur, y compris pour certains cas particuliers tels que les murs moisis ou crépis, sans poncer au préalable.

Repeindre un mur : précautions générales

Quelle que soit la nature, mur porteur ou non que vous vous apprêtez à repeindre, avant de vous armer de votre pot de peinture et de vos pinceaux, pensez à protéger les plinthes, la jonction avec le plafond et les cadres de portes et fenêtres, avec du ruban adhésif, afin de ne pas faire déborder la couleur. De même, si une porte ou une fenêtre se trouve intégrée dans le mur que vous vous apprêtez à repeindre, pensez à les recouvrir d’une bâche pour les protéger des éclaboussures de peinture. Dans tous les cas, s’il s’agit d’un mur foncé que vous vous apprêtez à repeindre dans une couleur claire, il sera nécessaire d’« éteindre » d’abord la première couleur en n’appliquant non pas une couche de peinture blanche, mais gris clair.

Repeindre un mur déjà peint sans poncer

Voici le cas « le plus simple» auquel vous pouvez vous trouver confronté : le cas où vous souhaitez repeindre l’un de vos murs, voire toute une pièce, non pas parce que la peinture d’origine est dégradée, mais tout simplement parce que vous avez envie de changement. En d’autres termes et sous un angle d’approche plus technique, le mur que vous vous apprêtez à repeindre est en bon état. C’est là une donnée essentielle qui va minimiser l’opération de préparation du mur à repeindre. Vérifiez bien au préalable que la surface du mur ne présente aucune fissure, aucune craquelure, aucun défaut qui donnerait lieu à de petits reliefs ou aspérités sur le pan de mur. C’est cela qui vous autorise à travailler sans poncer au préalable. Une fois que vous vous êtes assuré de la netteté de votre mur, vous pouvez préparer un grand bac d’eau tiède mélangée à un peu de savon ou une dose raisonnable de lessive. Attention : si vous optez pour la lessive, il est très important d’utiliser de la lessive alcaline, afin de préserver les couches inférieures et la structure-même du mur. Il s’agit alors de bien laver le mur pour le débarrasser de toute la poussière et d’autres couches de saleté qui auront pu s’y déposer, notamment de fines couches de graisse créées par effet de condensation de l’air. Une fois le mur bien lessivé, il conviendra de le rincer à l’eau claire. Pour toute cette opération, il est recommandé de procéder par petits mouvements circulaires, sans exercer trop de pression et sans aller trop vite. Il conviendra ensuite de laisser le mur sécher correctement, avant de passer à l’étape suivante. Ici, on commencera par peindre les bords du mur en choisissant une brosse à rechampir, plus précise. On définira ensuite de petites surfaces carrées de 1 mètre de côté sur le mur : l’idée est de procéder petit à petit, afin de s’assurer de la qualité de la peinture. On utilisera un rouleau, en faisant des mouvements du haut vers le bas.

Repeindre un mur : le cas particulier du mur en brique

Ôter la peinture d’un mur en brique présente une difficulté particulière : celle des interstices correspondant aux jointures. Pour s’attaquer à la surface principale, celle constituée par les briques, la solution la plus efficace consiste à appliquer du décapant. La brique étant en général un support plus propre pour absorber en profondeur la peinture, le décapant s’avère nécessaire pour venir à bout de la couleur d’origine et il ne présente pas une menace pour l’intégrité du mur en lui-même. Une fois le décapant appliqué en couches homogènes, il convient d’attendre quelques minutes avant de passer un grattoir pour retirer la peinture qui se trouve ramollie. Pour nettoyer les interstices entre les briques, c’est une brosse en acier qu’il faudra utiliser. Malgré tout, il est quasiment inévitable de voir de petites saletés restées piégées au niveau des jointures. La brosse elle-même peut déposer de petites poussières ou, à l’occasion, un fil de fer. Aussi, une fois le mur bien décapé, vous devrez, par sécurité, passer un jet d’eau sur le mur, en vous attardant plus précisément sur les jointures. Lorsque votre mur sera prêt et sec, il sera impératif de vérifier l’état des joints, révélateur de l’état du mur en général. Si vous constatez quelques fissures ou quelques trous sans importance, prenez tout de même la peine de les combler à l’aide d’un peu de mastic : cela vous aidera à peindre plus facilement et participera au bel effet final. Pour le travail de peinture à proprement parler, utilisez un rouleau à poils longs, qui aidera à couvrir les jointures, et exercez une légère pression en peignant. Ce geste sera utile non seulement pour bien peindre les interstices, mais aussi les pores que peut présenter la brique. Si vous repérez des zones mal peintes au niveau des jointures, n’hésitez pas à corriger la couleur avec un petit pinceau. Pour procéder plus rapidement, il est aussi possible de peindre son mur de briques à l’aide d’une bombe.

Repeindre un mur : bien refaire son crépi intérieur

Un autre cas bien particulier est celui du crépi intérieur. Vous avez appliqué un crépi classique, de couleur blanche, il y a déjà quelque temps, et vous souhaitez changer de couleur ? Le travail est moins compliqué que ce que l’on pourrait penser. Il est important de laver au préalable le mur déjà peint, à l’aide d’une éponge et d’une eau chaude mélangée à de la lessive alcaline ou du produit vaisselle. N’hésitez pas à bien sécher toute la surface avec un chiffon, afin que des gouttes d’eau ne soient pas encore présentes dans les interstices au moment où vous vous déciderez à peindre. Puisque votre mur est déjà peint, il ne sera pas possible de repeindre le crépi en utilisant une taloche, outil que vous avez peut-être utilisé pour peindre votre mur la toute première fois. Comme il s’agit ici de teinte « de nouveau » une surface de crépi déjà existante, il conviendra d’utiliser un pinceau à poils longs, pour être certain de remplir toutes les rainures et toutes les cavités.

Repeindre un mur lorsque le mur est moisi

Dans le cas d’un mur moisi, il est impératif d’assainir toute la surface au préalable. Pour ce faire, on imbibera le mur d’une solution d’eau de Javel diluée en étant très généreux sur les quantités dispersées. Pensez à bien enfiler une tenue adéquate et notamment des gants de protection, avant de procéder au lavage. Il est conseillé d’attendre 30 à 40 minutes avant de rincer à l’eau claire et chaude. Il faudra ensuite attendre une à deux heures pour que le mur sèche parfaitement. Il sera peut-être nécessaire d’appliquer un nouvel enduit sur le mur avant de le repeindre, notamment si la pièce concernée est particulièrement humide. Si vous ignorez cette étape, votre mur repeint risque de moisir à nouveau, assez rapidement.

Peinture chambre adulte

picto peinture

Peinture chambre d’adulte

La couleur est la façon la plus efficace pour transformer une chambre et lui apporter du caractère, la peinture de la chambre principale doit donc être choisie avec soin.

peinture couloir entrée

picto peinture

Peinture couloir

Étant un lieu de passage très fréquenté, le couloir se doit d’être propre et bien entretenu, mais c’est aussi l’une des pièces les plus susceptibles d’être abimée par des passages fréquents ou des coups.

Pack Peinture salon Premium

picto peinture

Peinture salon

Pièce majeure de la maison, le salon est la pièce à vivre par excellence et sa décoration demande un peu de réflexion. Pour un salon moderne, la peinture est aujourd’hui préférable à tout autre revêtement mural.