Peinture couloir : comment faire et quelle couleur choisir ?

peinture couloir entréeÉtant un lieu de passage très fréquenté, le couloir se doit d’être propre et bien entretenu, mais c’est aussi l’une des pièces les plus susceptibles d’être abimée par des passages fréquents ou des coups. Sa rénovation passe principalement par un rafraîchissement des murs et des plafonds. Vous pouvez également ajouter des motifs de décorations si vous le souhaitez, d’autant plus que cet espace est souvent dénudé. Différentes astuces permettent alors de le rendre plus accueillant, notamment quand le couloir s’étend sur une longue distance. Outre la couleur, il est tout aussi important de bien choisir le type de peinture murale qui se décline en plusieurs modèles. Vous devez également tenir compte de leur entretien puisqu’il existe des peintures lessivables qui offrent de nombreux avantages. Une fois que vous avez fait votre choix, la question est de savoir si vous souhaitez effectuer les travaux vous-mêmes ou faire appel aux services d’un artisan peintre. Un professionnel maîtrise les techniques qui garantissent un travail de qualité, notamment en utilisant les outils et les matériels adéquats. Il peut en outre vous prodiguer des conseils avisés, car il a de nombreuses années d’expérience dans ce domaine.

Les bonnes couleurs pour votre couloir

Le choix des couleurs de vos couloirs dépend de nombreux critères comme leur dimension ou encore leur luminosité. Vous devez aussi l’accorder avec les autres éléments composant le logement. Une harmonie est souvent recherchée avec les portes qui donnent accès aux différentes pièces. Il est par exemple possible de les peindre avec une teinte plus foncée que le couloir afin de créer un contraste. Si vous optez pour un couloir beige ou marron clair, vous pouvez l’associer avec du marron foncé, du noir ou du gris. Les combinaisons ne manquent pas afin que le résultat corresponde parfaitement à vos exigences. Vous pouvez aussi appliquer la même technique avec les plinthes au sol, en cherchant le contraste ou la complémentarité. Sinon, il vous est aussi possible de jouer entre la couleur des murs du couloir et celle du plafond. Le contraste offre l’avantage d’agrandir l’espace et d’apporter plus de luminosité.
De nombreuses astuces vous permettent par ailleurs de rendre le couloir encore plus lumineux. À noter que ce passage est souvent dépourvu d’une fenêtre et uniquement éclairé par le luminaire du plafond ou la lumière provenant des pièces donnant sur le couloir. Vous pouvez déjà jouer avec les sources lumineuses pour mettre en avant la couleur du couloir. Le blanc peut aussi servir de teinte de base auquel vous ajouter du bleu, du rose, du jaune ou le coloris que vous souhaitez afin d’obtenir des murs très clairs et décorés à la fois. Il est également possible d’opter pour le bicolore, en vous assurant que le foncé ne prend pas le dessus. Il est préférable en effet de l’appliquer sur le bas du mur en ne dépassant pas les 50 ou 70 cm de haut. Si vous souhaitez ajouter une touche de fantaisie, vous pouvez opter pour des frises qui peuvent être peintes ou fixées jusqu’à 1,20 mètre de haut. L’effet de contraste peut également se traduire par une méthode à la fois authentique et originale. Vous pouvez ainsi peindre les deux côtés du couloir par deux couleurs différentes, en veillant à ce qu’elles soient complémentaires.

Les différents types de peinture murale

Pour bien choisir la peinture de votre couloir, d’autres critères entrent en considération à part la couleur. Il faut effectivement tenir compte du support de destination ainsi que leur matériau. Les peintures ne sont pas les mêmes pour le mur en béton, le rafraîchissement d’un papier peint ou la cloison en plaques de plâtre. Vous devez en outre porter une attention particulière sur le type de la peinture.

La peinture acrylique :

Il s’agit d’une peinture à l’eau qui s’adapte à tous les types de revêtement et dans toutes les pièces du bâtiment. Sans odeur et à fort pouvoir couvrant, elle constitue un bon choix pour la rénovation de votre couloir d’autant plus qu’elle s’applique avec facilité. Elle se compose essentiellement d’eau, à laquelle s’ajoutent des résines et des pigments.

La peinture glycérophtalique :

Cette peinture à l’huile convient plus précisément aux pièces humides, mais aussi dans les espaces où les murs se salissent rapidement. Comme l’acrylique, elle a aussi un fort pouvoir couvrant vous permettant de peindre avec plus de facilité les murs initialement foncés. Elle offre de nombreux avantages puisqu’en plus d’être résistante, elle se lave sans problème à l’aide des produits ménagers utilisés au quotidien. Par contre, elle dégage une forte odeur qui ne se dissipe qu’au bout de quelques jours.

La peinture alkyde :

Moins connue que les autres types de peinture, celle-ci a beaucoup de similitudes avec l’acrylique puisqu’elle se compose de résine et d’eau. Par contre, elle offre plus de résistance grâce à la présence du liant uréthane et de la résine alkyde. Si elle est principalement destinée au sol, elle peut s’adapter au mur du couloir. La seule condition est de correctement préparer le support.

La peinture époxy :

Ce type de peintures se distingue par sa résistance aux chocs et à l’usure. Il doit cette caractéristique et son fort pouvoir couvrant à ses composants, dont l’huile est le plus important. L’époxy est compatible avec tous les types de surface, même le carrelage. Il a aussi l’avantage d’être facile à entretenir puisqu’il suffit d’un simple coup d’éponge pour le nettoyer.

La peinture biologique :

Dans un souci de préservation de l’environnement, de plus en plus de fabricants proposent de la peinture naturelle. Elle préserve également votre santé et celle de votre entourage. Ce type de peinture est également recommandé dans les bâtiments ayant une fréquentation très élevée. Il se compose exclusivement d’éléments naturels.
L’aspect de la peinture figure aussi parmi les principaux critères de choix. Les peintures mates ont une texture permettant de dissimuler les défauts au niveau des murs et d’offrir une large palette de couleurs sobres. Les peintures satinées se démarquent par une légère brillance des teintes que vous avez choisies tout en ayant le pouvoir de réfléchir la lumière pour un couloir plus clair. Les peintures brillantes apportent un effet miroir qui donne plus d’éclat aux murs. Elles sont souvent recommandées au support neuf ou en très bon état.

Peindre correctement les murs et le plafond du couloir

Le secret d’une bonne peinture réside dans la préparation du support, le choix des bons outils et des matériaux. Que vous ayez l’intention de le faire vous-mêmes ou de confier cette tâche à un professionnel, il faut tenir compte de certains paramètres. La température dans le couloir doit être idéalement comprise entre 10 et 20 °C. La peinture sèche rapidement quand il fait chaud et plus lentement quand il fait froid. Dans ce cas, il est préférable de régler le thermostat du chauffage ou d’attendre le moment propice. Veillez en outre à ce qu’il n’y ait pas trop d’humidité. L’air sec peut également nuire vos efforts. Il est donc recommandé de n’ouvrir les fenêtres et les portes que lorsque le travail est fini. Si vous avez opté pour une peinture à appliquer en plusieurs couches, aspirez le sol afin d’éviter le dépôt de poussière.
L’étape suivante consiste à préparer tous vos matériels pour que vous puissiez tout avoir à portée de main. Vous aurez besoin de vos pots de peinture bien évidemment ainsi qu’un mélangeur et un bac à peinture. Pour protéger le sol, il est préférable d’utiliser une bâche. En complément, le ruban de masquage permet de couvrir les plinthes, prises électriques et poignées. Il vous faut également un rouleau à peinture et une série de pinceaux.
Ouvrez ensuite votre pot de peinture et mélangez jusqu’à l’obtention d’une couleur homogène. Avant d’y plonger votre rouleau, mouillez-le avec de l’eau et essorez-le en le roulant sur un carton. Si vous comptez utiliser un pinceau neuf, prenez-le dans vos mains pour les faire rouler afin de retirer plus facilement les poils qui se détachent.
Si vous envisagez de peindre le plafond du couloir, commencez toujours par cette partie. Il en va de même pour les portes et les châssis avant d’entamer les travaux sur les murs. N’oubliez pas non plus d’appliquer une première couche et de la laisser sécher avant d’en mettre une seconde couche. À noter que les gros travaux doivent être réalisés avec un rouleau pour accélérer la cadence. Cependant, les finitions sont à faire avec un pinceau pour un travail soigné. Quand vous avez fini de peindre les murs et les plafonds, pensez à retirer immédiatement le ruban de masquage. Cette mesure de précaution vous évite d’endommager la peinture. Sinon, prenez un cutter bien acéré pour découper les bords millimètre par millimètre. Toujours pour une question d’esthétisme, il est possible d’appliquer du vernis incolore par-dessus la peinture mate pour la rendre plus résistante.

Peinture chambre adulte

picto peinture

Peinture chambre d’adulte

La couleur est la façon la plus efficace pour transformer une chambre et lui apporter du caractère, la peinture de la chambre principale doit donc être choisie avec soin.

peintrure carrelage faience

picto peinture

Peinture faïence

Pour transformer vos carreaux de faïence aujourd’hui, il n’est plus indispensable de les remplacer. Il existe une solution simple et économique pour changer votre décoration : la peinture sur faïence.

Pack Peinture salon Premium

picto peinture

Peinture salon

Pièce majeure de la maison, le salon est la pièce à vivre par excellence et sa décoration demande un peu de réflexion. Pour un salon moderne, la peinture est aujourd’hui préférable à tout autre revêtement mural.