Skip to main content

peinture plafondPeindre un plafond sans trace au pistolet ou au rouleau

Peindre un plafond sans trace est assez technique et ne s’improvise pas. En plus d’exiger une certaine maîtrise, cela requiert une bonne préparation, une peinture adaptée au type de surface, que vous décidiez de peindre au rouleau ou au pistolet. Voilà les étapes à suivre pour un plafond parfaitement peint, sans aucune trace, en suivant les conseils des peintres d’Acorus !

Comment bien peindre un plafond ? L’étape de la préparation

Peindre un plafond facilement et sans laisser de trace ne s’improvise pas. Avec une préparation adéquate, votre chantier de peinture de plafond va bien se dérouler, pour un rendu réussi.

→ Peindre un plafond sans trace : préparer la pièce

Plusieurs gestes s’imposent en amont pour entamer votre chantier peinture l’esprit tranquille. Pour bien préparer la pièce, veillez à :

  • Vider la pièce de tous ses meubles ;
  • Les couvrir le cas échéant avec une bâche en plastique ;
  • Protéger parfaitement le sol ;
  • Scotcher partout où c’est nécessaire – angles de murs, poutres, plinthes…

→ Peindre un plafond sans trace : les bonnes conditions

Pour peindre un plafond facilement et de manière impeccable, la température est importante. Optez, si c’est possible, pour une journée qui n’est pas trop chaude, ni trop froide. Par ailleurs, pensez à baisser le chauffage si c’est l’hiver. Privilégiez les matinées ou les après-midis : peindre un plafond confortablement exige une bonne luminosité, surtout si vous peignez en blanc sur blanc ! S’équiper d’un projecteur posé au sol peut vous faciliter considérablement la tâche.

Comment peindre un plafond ? Bien choisir la peinture

Les fabricants proposent de nombreuses peintures adaptées aux plafonds. Il en existe 2 types.

→ Comment peindre un plafond : la peinture acrylique

Elle est couramment utilisée, car elle est facile à travailler et à appliquer. La particularité de la peinture acrylique est qu’elle ne peut pas être lessivée – ce qui pour certaines surfaces n’est pas très important. Bien qu’il existe des peintures acryliques monocouches, elles ont tendance à laisser plus de traces à l’application. Mieux vaut donc favoriser les peintures acryliques bicouches pour peindre un plafond sans trace.

→ Peindre un plafond facilement avec la peinture glycéro

Pour peindre une surface, la peinture glycéro propose un aspect lisse qui peut être intéressant. Cependant, ce type de peinture est plus difficile à manier que la peinture acrylique. De moins en moins populaire, elle contient en effet des agents nocifs, met plus de temps à sécher, et porte longtemps une forte odeur chimique. Du côté des points positifs, elle est plus durable que la peinture acrylique, et peut être lessivée.

Comment bien peindre un plafond : la méthode

La remise en état de votre plafond se déroulera à merveille si vous suivez quelques indications.

→ Peindre un plafond facilement : règles générales

Pour peindre un plafond, indépendamment des outils choisis, commencez toujours par peindre les bords avant d’entamer le centre. Il vous faut utiliser un pinceau pour réaliser le contour des bords et des zones délicates, telles que les moulures. Insistez parfaitement au niveau des angles, là où le rouleau aura des difficultés à aller. Cette étape minutieuse peut être pénible et lente, car vous serez perché sur une échelle. Elle est cependant indispensable.

Pour peindre la surface, délimitez mentalement une zone définie : travaillez mètre carré par mètre carré. Pour le confort de vos yeux, suivez le sens de la lumière. Enfin, travaillez bande par bande en évitant de les croiser entre elles : vous ne devez jamais repasser sur une zone déjà peinte, à moins que la peinture soit sèche.

→ Comment peindre un plafond au pistolet ?

Peindre un plafond au pistolet a plusieurs avantages à ne pas négliger. À condition de bien maîtriser cet outil, le pistolet à peinture vous facilite la tâche en la rendant plus confortable. De plus, il vous permet de ne pas gaspiller de produit.

Il existe différents modèles de pistolets. L’idéal est d’opter pour un outil à basse pression, afin d’avoir un meilleur contrôle du débit de produit. Vérifiez aussi, avant de l’acheter, que vous prenez l’outil bien en main : l’ergonomie compte pour rendre le processus plus confortable.

Une fois que vous avez préparé la pièce et que la surface à peindre est propre et sèche, vous pouvez commencer à peindre un plafond au pistolet. Auparavant, vous aurez effectué un test sur un bout de carton. L’essentiel, tout au long de l’opération, est de conserver le plus possible l’outil à la même distance de la surface à peindre, afin que le résultat soit harmonieux. Pour nettoyer votre outil ensuite, pompez de l’eau chaude savonneuse.

Le pistolet fera particulièrement la différence si votre plafond comporte des moulures, que vous ne pourrez de toute façon pas peindre au rouleau.

→ Quel rouleau pour peindre un plafond ?

Si vous préférez opter pour le rouleau, vous devez observer plusieurs principes pour bien le choisir et parfaitement peindre la surface. Ainsi, un rouleau à poils courts convient pour les surfaces lisses, tandis qu’un rouleau à poils longs recouvrira idéalement les surfaces à reliefs, crépi, lambris ou toile de verre par exemple. Enfin, utilisez un manche télescopique vous facilitera le travail, plutôt que de fréquemment déplacer votre échelle ou votre escabeau.

Si vous vous demandez dans quel sens peindre un plafond au rouleau, sachez que vous devez suivre la lumière : peignez en commençant près de la fenêtre, puis en vous éloignant de la lumière. Tenez-vous tout au long de l’opération face à la lumière, afin de mieux voir les éventuelles zones non-peintes. Répartissez parfaitement la peinture sur le rouleau en utilisant la grille qui évacue le surplus de produit. Ensuite, vous pouvez par exemple travailler en traçant des V, puis en repassant en ligne droite par dessus pour égaliser la peinture. Enfin, idéalement, ne faites pas de pause lorsque vous effectuez une couche de peinture sur toute la surface, afin d’éviter les démarcations visibles en plus.

Comment bien peindre un plafond : les cas particuliers

Certains matériaux nécessitent des techniques spécifiques : voici nos conseils pour peindre sans trace quelque soit votre surface.

→ Comment peindre un plafond en lambris ?

Le lambris doit être propre, plan et sec. Pour bien accueillir la peinture, il doit être débarrassé de toute couche de vernis : vous devez donc préalablement le poncer. De la même manière, s’il est déjà peint ou très abîmé, l’étape du ponçage est incontournable. Vous pouvez la réaliser avec une ponceuse électrique ou au papier de verre pour les plus courageux.

Sur le bois, posez alors une sous-couche, qui garantit une bonne durabilité de la peinture ensuite. Pour ce faire, utilisez un pinceau plat, et recouvrez les lattes une à une, dans le sens de la longueur. Poser deux couches de peinture vous assure un résultat homogène.

→ Comment peindre un plafond en placo ?

Pour peindre un plafond en placo, vous devez impérativement déposer une couche primaire d’accrochage, et éventuellement de l’enduit. Le placo a la spécificité d’absorber énormément la peinture, et cela a pour conséquence de devoir passer au moins 3 couches de peinture afin d’avoir un rendu homogène et couvrant. Ensuite, utilisez le rouleau, et procédez comme d’habitude.

Réaliser la peinture des plafonds est minutieux, mais parfaitement faisable. C’est une opération plutôt sportive, en ce sens que vous maintiendrez le bras en l’air, et que vous aurez le cou rompu à force de regarder au-dessus de vous. Ceci dit, en vous étirant régulièrement, vous n’aurez aucun problème. La rénovation des plafonds a l’avantage immédiat d’agrandir une pièce et d’améliorer tout de suite sa luminosité, et donc son caractère agréable. Peindre ce type de surface est ainsi très satisfaisant, et ce d’autant plus que contrairement aux murs, vous n’aurez pas besoin de renouveler l’opération trop fréquemment !

Le budget à prévoir

Voilà le récapitulatif de ce dont vous pourriez avoir besoin et des fourchettes de prix pour obtenir un résultat proche d’une qualité « professionnelle » :

  • film protection de 40 à 50 euros
  • peinture de 100 à 200 euros
  • rouleau de 30 à 50 ans euros
  • escabeau de 80 à 100 euros
  • pistolet à peinture de 80 à 100 euros
  • soit au total pour une chambre d’une taille classique 330 à 470 euros

Et le temps ? pour une bonne estimation, vous pouvez vous baser sur les temps annoncés pour la réalisation de nos packs peinture, en y ajoutant un bonne marge pour compenser votre éventuelle inexpérience.

enduit_mur_plafond

picto peinture

Enduire un mur ou un plafond

Pour s’assurer d’avoir des finitions impeccables, enduire les murs et les plafonds est une étape incontournable de la rénovation d’une pièce ou d’un bâtiment.

Tarifs peinture

picto peinture

Tarif peintre

Les tarifs de rénovation en peinture vont être fonction du type de peinture utilisé, de l’état des surfaces à peindre et du type de surface, sol ou plafond par exemple.

Pack Peinture salon Premium

picto peinture

Peinture salon

Pièce majeure de la maison, le salon est la pièce à vivre par excellence et sa décoration demande un peu de réflexion. Pour un salon moderne, la peinture est aujourd’hui préférable à tout autre revêtement mural.