Tout ce qu’il faut savoir sur le label HANDIBAT

logo HandibatIl n’est pas toujours simple pour les Seniors ou les personnes à mobilité réduite de trouver une entreprise du bâtiment capable de mettre en place les solutions adaptées pour offrir un logement accessible et fonctionnel. C’est la raison pour laquelle un label a été créé en 2011 : HANDIBAT.

Qu’est-ce-que la certification HANDIBAT ?

Un des enjeux majeurs majeurs de l’habitat jour est le confort des personnes handicapées et des personnes âgées et leur maintien à domicile. Il est donc indispensable d’imaginer des solutions simples pour améliorer leur quotidien et leur offrir la possibilité de rester dans leur logement sans pour autant devoir être assistées en permanence par une tierce personne. Le réaménagement du lieu de vie est devenu une priorité. Et pour obtenir des résultats de qualité, il est nécessaire de sensibiliser et de former les professionnels du bâtiment aux différentes spécificités et besoins des personnes concernées.

Ces artisans peuvent donc concevoir des habitats adaptés et réaliser les travaux nécessaires pour un maintien à domicile sans faute. Et pour reconnaître ces artisans ou sociétés aptes à réaliser ces ouvrages, le label HANDIBAT est le critère qu’il faut rechercher. Celui-ci garantit que l’intervenant possède les compétences pour réaliser le réaménagement – ou l’aménagement – des lieux de vie mais aussi leur accessibilité. Il vise à aider les personnes handicapées – quel que soit leur handicap, visuel, moteur, mental, auditif – comme les personnes âgées désirant rester chez elles.
Cette certification est donc une marque de qualité mais aussi l’assurance de faire appel à un professionnel formé aux besoins de chacun. Celui-ci devra avoir suivi une formation complète pour pouvoir répondre aux particularités des personnes à mobilité réduite ou présentant une autre difficulté.
Ce spécialiste pourra aussi apporter des conseils précis afin de transformer un logement « classique » en lieu facile à vivre pour les personnes en situation de handicap. Il saura répondre aux besoins et apporter des réponses précises à chaque personne dans le domaine de l’accessibilité mais aussi de la fonctionnalité du lieu. Ce label est basé sur trois engagements : compétence, conseil et service. Faire appel à un artisan certifié est donc une solution idéale pour un aménagement personnalisé du lieu de vie qui concerne aussi bien l’accès que l’aménagement intérieur. Il peut également travailler avec les professionnels de santé qui suivent la personne concernée : ergothérapeute, infirmiers…
A savoir encore, cette certification est une marque de la CAPEB et s’inscrit dans le cadre du Développement Durable.

Une formation adaptée et de qualité

Tout professionnel du bâtiment peut obtenir ce label. Il doit toutefois, avant de se lancer dans la formation, satisfaire à certains critères pour présenter son dossier à la Commission accordant cette certification :

Posséder une adhésion à des assurances obligatoires ;
Réussir un examen type Questionnaire à Choix Multiples (QCM) ;
Respecter la charte du label HANDIBAT ;
Remplir précisément un dossier d’adhésion à la marque

Ce dossier doit être régulièrement mis à jour afin d’être étudié par la Commission. Il faut veiller à l’actualisation des références chantier, des compétences des techniciens de l’entreprise, des assurances… Rappelons que les assurances obligatoires sont la RC civile et la RC décennale.

Une fois le dossier accepté, l’artisan peut suivre la formation de base. Celle-ci est composée de neuf modules destinés aux spécialistes du bâtiments en vue d’améliorer leurs connaissances dans le domaine de l’accessibilité. Elle prépare ces artisans au QCM HANDIBAT. Pour valider ce questionnaire, l’artisan doit avoir obtenu un minimum de 12/20. Ce QCM porte sur des sujets qui ont été traités lors des formations données par des associations de personnes handicapées, la MDPH, des professionnels de la santé ou encore des opérateurs habitat.
Pour obtenir la certification, il faut suivre la formation générale (A) plus un module minimum au choix dans les modules B et C. L’artisan doit donc suivre en plus de la formation générale, des formations complémentaires afin de se spécialiser. Il pourra ainsi répondre à des problèmes plus spécifiques tels que par exemple les bâtiments touristiques, les édifices classés au patrimoine, les petits commerces… Les architectes peuvent également obtenir ce label en suivant une formation qui leur est dédiée.

Particulier, vous souhaitez adapter un logement ?

Prenez
Rendez-vous

Nous passerons chez vous dans les 48h pour définir ensemble votre projet d'aménagement ou d'adaptation.

Je prends RDV

Vous êtes propriétaire ou exploitant d’un hôtel/ERP ?

Découvrez
nos services

Maintenance, entretien, rénovation, réhabilitation, nos équipes spécialisées sont à votre écoute.

Je veux en savoir plus

Les modules de formation se répartissent en plusieurs formations secondaires :

Pour le module B :
B1 : le logement ;
B2 : l’accessibilité aux bâtiments privés et publics ;
B3 : l’accessibilité à la voirie et urbanisme.

Pour le module C :
C1 : accessibilité aux petits ERP ;
C2 : accessibilité au patrimoine bâti ;
C3 : accessibilité au sites touristiques ;
C4 : accessibilité aux espaces verts ;
C5 : accessibilité au groupements momentanés et permanents d’entreprises – type marché.

handibat accessibilitéLa formation initiale comprend plusieurs points. Les fondamentaux liés au déplacement – horizontal mais aussi vertical -, les situations handicapantes, la mise en situation sont pris en compte. L’artisan doit également être capable de reconnaître les différents obstacles que rencontrent les personnes handicapées au quotidien, les difficultés à l’extérieur comme à l’intérieur du logement ou encore repérer facilement un environnement non adapté et savoir y répondre.
Après la validation de la formation, il possède les réflexes d’observation liés aux difficultés rencontrées par les personnes en perte d’autonomie ou en situation de handicap qu’il devra mettre en pratique lors des visites du lieu de vie. Il devra aussi pouvoir proposer des solutions efficaces et adaptées à chaque personne. Enfin, il devra connaître les différentes réglementations liées aux ERP et à l’espace public et privé.

Ce que peut faire un professionnel labellisé

Un spécialiste labellisé HANDIBAT doit pouvoir assurer à son client – particulier, bailleur social ou privé, hôtellerie… – un savoir-faire et un engagement de qualité. Ses compétences lui permettent d’offrir conseil et service quel que soit le handicap présenté. Il doit pouvoir comprendre et « se mettre à la place » du client afin de lui présenter les solutions parfaitement adaptées à ses besoins quotidiens.
Le label HANDIBAT concerne toutes les entreprises du bâtiment. Plombier, ascensoriste, cuisiniste…, le technisien certifié doit pouvoir trouver la solution adaptée pour chaque handicap. Ainsi, pour les personnes à mobilité réduite se déplaçant en fauteuil, l’aménagement intérieur devra permettre les déplacements sans heurts. Les portes devront souvent être élargies, les zones à risques – toilettes, douche… – pourront être équipées de barres de maintien, les plans de travail seront abaissés. Habitat et ERP sont concernés. Et l’accès se doit d’être facilité dès l’extérieur. Ainsi, il faudra penser à installer une rampe, des rails et bandes colorées, des panneaux de signalisation… Lorsqu’il s’agit d’une habitation privée, les ouvertures devront être adaptées pour offrir à la personne habitant les lieux et présentant un handicap ou des difficultés pour se déplacer, la solution idéale. Par exemple, le professionnel peut recommander la pose d’une serrure facile à utiliser ou abaissée.
A l’intérieur, un artisan pourra donc installer une nouvelle salle d’eau, toilette et cuisine. Il pourra également installer un sol antiglisse ou des interrupteurs à une hauteur spécifique (de 0,85 m habituellement) afin de permettre à une personne assise de l’utiliser. Il doit assurer un travail de précision en prenant en compte la personne mais aussi son quotidien et ses difficultés. Il devra ainsi visualiser les besoins de la personne en fonction de son habitat – une rampe d’accès au jardin par exemple – mais aussi les données plus personnelles, comme la taille et le poids de la personne pour lui offrir des barres d’appui capables de le soutenir en cas de glissade.
Il existe un large choix de travaux à réaliser pour permettre aux personnes âgées ou handicapées de bien vivre chez elles. Ces travaux peuvent être financés par la MDPH ou la région dans le cas de collectivité. De nombreuses aides sont disponibles. Installer une rampe fixe devant un immeuble collectif par exemple pourra être financé par la Caisse des dépôts. La MDPH pourra quant à elle aider les personnes souhaitant une rampe amovible pour regagner leur maison.

Comment trouver un artisan certifié HANDIBAT ?

Vous l’avez déjà trouvé, puisque les équipes d’Acorus sont régulièrement formées Handibat pour intervenir auprès des personnes âgées ou en situation de handicap.

Nos équipes labellisées Handibat peuvent intervenir
– pour l’adaptation des logements du parc social ou des bailleurs privés. Acorus est l’un des plus important intervenants en IDF, et réalise chaque année plusieurs milliers d’adaptations
– pour les commerces et l’hôtellerie, via notre agence dédiée située en IDF
– pour l’adaptation du logement des personnes âgées, via nos agences de Paris 13 et de Nice qui sont spécialement organisées pour traiter les demandes des particuliers.

A noter que certains de nos techniciens sont aussi formés « Pros de l’accessibilité »

Si vous désirez trouver plus d’information sur le Label Handibat, le plus simple est de vous rendre sur le site dédié.

rampe acces PMR

norme et labels

Diagnostic Accessibilité ERP

Il n’est pas toujours simple pour les Seniors ou les PMR de trouver une entreprise capable de mettre en place les solutions adaptées pour offrir un logement accessible et fonctionnel. C’est la raison pour laquelle un label a été créé en 2011 : HANDIBAT.

salle de bain douche adaptée

chambre PMR

Chambre PMR

Depuis de nombreuses années à présent, la Loi impose aux établissements recevant du public – ou ERP – et disposant de locaux d’hébergement de disposer d’espaces accessibles aux personnes à mobilité réduite ou souffrant de handicap.

WC handicapes PMR

WC accessibles

WC handicapé

Afin d’assurer à tout un chacun l’accès facile aux toilettes, la Loi exige auprès des établissements et entreprises qui accueillent du public, d’installer des sanitaires pour les personnes à mobilité réduite ou PMR.