Douche PMR : quelles sont les normes pour handicapés ?

douche PMR et toilettes accessibles

Le bien-être de tous y compris des personnes à mobilité réduite passe par des équipements adaptés et de bonne qualité, en particulier pour les personnes à mobilité réduite. On parle donc d’équipements spécifiques, ajustables, convenant à chaque type de handicap. D’où la conception de salles de bain ou de salles d’eau spécifiquement adaptés PMR en application des normes d’accessibilité.

Les caractéristiques requises pour une douche PMR

De nombreux critères d’accessibilité et d’adaptation vont rentrer en jeux dans la conception et l’installation d’une salle de bain PMR. Rappelons en premier lieu qui sont les personnes à qui ces équipements de bain seront destinés. On recense de manière générale : ceux qui ont des difficultés à se déplacer aisément, ceux qui souffrent des membres inférieurs (hanche, genoux) ou supérieurs, ceux qui souffrent de problèmes sensoriels (mal-voyants ou non-voyants), les personnes se déplaçant en fauteuil roulant, et toute personne éprouvant des difficultés de déplacement dus à une cause quelconque.

Ainsi pour pouvoir offrir de manière générale une mobilité optimale pour l’ensemble des personnes de ces différentes catégories, chaque dispositif de bain PMR se doit de respecter les normes requises pour avoir le label d’accessibilité d’une douche PMR. Ces normes permettent à ces usagers d’accéder facilement à leur salle de bain et aux différents dispositifs inhérents, l’utilisation sans risque des équipements, et également de profiter d’un confort égal à celui des autres utilisateurs. On peut distinguer deux catégories de zone de bain pour les handicapés : les salles de bain avec des receveurs plats ou ultra-plats et celles au style dit « italienne ». Les douches PMR doivent être équipées d’un siège de douche adapté et/ou ajustable, d’une hauteur convenable, d’un mitigeur adapté, d’une douchette à main complète, et de barres de maintien bien positionnées dans l’espace de douche, comme à l’extérieur de cet espace.

Le siège de douche

Cet accessoire quasi-indispensable pour les personnes qui ne sont pas en fauteuil roulant doit convenir aux utilisateurs tant sur leur accessibilité que leur stabilité. Il existe plusieurs types de sièges.

→ Chaise de douche roulante

Cette option est assez pratique et permet une réelle aisance de l’utilisateur grâce à ses nombreuses fonctions. Vous pouvez la choisir en mode manuel ou électrique selon vos possibilités. Pour cette option, la pièce ne doit pas comporter d’obstacle qui pourrait empêcher la personne qui l’emploie de se déplacer aisément. Ce type de chaise nécessite donc une surface plate, avec une barre de seuil la plus fine possible pour rentrer dans la pièce, et un bac de douche au même niveau que le le sol de la pièce, ce qui n’est pas toujours possible.

→ Le siège de douche rabattable

Un des nombreux atouts qu’il offre, c’est qu’il occupe moins de place que les autres et est donc bien adapté lorsque la salle de bain est utilisée par plusieurs personnes. Selon les besoins, on pourra le fixer où on veut, mais la hauteur moyenne pour sa fixation se situe entre 50 et 60 cm à hauteur du sol. En sus, on peut le choisir en différentes largeurs et avec des accoudoirs ou opter pour un siège en polymère, avec une assise perforée ou rembourrée. Son installation n’est pas complexe, mais il est toujours préférable de solliciter les services d’un expert qui saura le fixer idéalement au mur avec les outils appropriés. Des barres de maintien sont indispensables pour sécuriser l’accès au siège de douche en toute sécurité.

→ Le tabouret : à éviter de préférence

Le plus basique des sièges de douche est bien sûr le tabouret. Son principal avantage est que son principe de fonctionnement est très facile et pratique. On peut le déplacer aisément à plusieurs endroits pour s’en servir soit devant le lavabo, sous le robinet ou encore à l’extérieur pour s’essuyer simplement. Cependant, il faut faire attention à son emplacement pour que les pieds soient bien tous à la même hauteur pour assurer la stabilité nécessaire. De plus, si la personne à du mal à rester stable, elle peut facilement glisser d’un coté ou de l’autre et faire basculer le tabouret qui n’est pas fixé, contrairement siège rabattable. De plus, le siège doit pouvoir avoir une vraie adhérence au sol, qu’il soit en carrelage ou en toute autre matière. Enfin, on notera que si la personne est vraiment assez faible physiquement, elle aura besoin de l’assistance d’une tierce personne pour l’aider à déplacer le siège.
Le tabouret est donc à réserver au cas très spécifiques, ou quand l’installation ou le budget ne permettent pas de faire autrement.

Particulier, vous souhaitez adapter un logement ?

Prenez
Rendez-vous

Nous passerons chez vous dans les 48h pour définir ensemble votre projet d'aménagement ou d'adaptation.

Je prends RDV

Vous êtes propriétaire ou exploitant d’un hôtel/ERP ?

Découvrez
nos services

Maintenance, entretien, rénovation, réhabilitation, nos équipes spécialisées sont à votre écoute.

Je veux en savoir plus

Le mitigeur et douchette

Le confort évolue inlassablement avec la technologie. A cet effet, il existe un vaste choix dans la catégorie des mitigeurs. Outre le design, la différence principale se fait entre les modèles encastrés et les autres.

Tous aussi pratique avec une finition haut de gamme ou simple, chacun le choisira selon son budget. Indispensable pour canaliser l’arrivée d’eau, il sert aussi à obtenir une température adéquate avec le mixage d’eau chaude et d’eau froide, et à éviter les risques de brûlure lorsqu’il est thermostatique et équipé d’un limiteur de température. La hauteur du mitigeur et son emplacement dans l’espace douche sera à adapter en fonction des difficultés de l’utilisateur.

La barre de maintien

La barre de maintien fait partie des éléments indispensables, mais son choix et et sons emplacement sont affaire de spécialistes. il existe trois types de barre :

  • les barre coudées, placées en général dans les toilettes, qui facilitent la passage de la position assises à la position debout
  • Les barres orthogonales, généralement placées à proximité du mitigeur et de la colonne de douche, composées de deux barres, l’une verticale et l’autre horizontale, placées à angle droit l’une de l’autre
  • les barres simples, plus courtes, d’une longueur de 30 ou 60 cm, plutôt destinées à faciliter l’accès à l’espace douche

Selon la configuration de la douche, la présence ou non d’un siège rabattable, la présence d’un décrochement de quelques quelques cm à l’entrée de la douche, et la nature des difficultés de déplacement de l’utilisateur, une combinaison différente des ces trois modèles sera mise en place.

Le cas le plus fréquent sera un duo composé d’une barre orthogonale et d’une barre simple. Les fabricants proposent désormais des couleurs et des matières un peu plus sympa que le simple plastique blanc, et les barres et le siège rabattable peuvent être assortis pour un meilleur rendu esthétique.

La hauteur des différents dispositifs pour un bel espace handicapé

C’est un des paramètres à vraiment prendre en compte pour toute l’installation (siège, levier, battant, portes, mitigeur, miroir, porte-serviettes…). Bref, en un mot tout le dispositif d’une salle de bain PMR se doit d’être installé à une hauteur bien adaptée pour son utilisateur. Il faut d’ailleurs se méfier d’un respect trop strict de la norme au profit d’une adéquation parfaite des équipements en fonction du handicap à compenser. De plus, bien évidement,toutes les personnes dans un logement n’ont pas la même taille ni les mêmes contraintes, ainsi il s’agira de définir la hauteur moyenne accessible pour tous, tout en prenant en compte en priorité les besoins des personnes à mobilité réduite.

L’installation d’une douche pour handicapé

Dans le domaine d’installation de douche, il n’y a pas de place au hasard ni encore moins à l’improvisation. En un mot, il faut non seulement être un bon professionnel et, en plus d’avoir suivi une formation bien adaptée à ce métier, avoir suivi une formation du type Handibat ou Pros de l’accessibilité.

Il est donc tout logique que celui qui a reçu une formation spécifique, Handibat par exemple n’aura pas de mal à identifier et à conseiller les équipements et matériels nécessaire à une parfaite adaptation d’une douche PMR.

Pour information, ce type de douche peut se faire en général en 5 jours. Le planning d’une intervention type est le suivant :

  • Lundi, mise en place des protections, début de l’intervention, dépose de l’existant et démolition
  • Mardi, pose du bac de douche et maçonnerie
  • Mercredi, pose de la faïence
  • Jeudi, pose des joints, préparation des murs et peinture
  • Vendredi, pose des appareillages, finition des peintures, repli du chantier, nettoyage final

Et voilà en image un AVANT/APRES du remplacement d’une baignoire par une douche PMR :

baignoire avant douche PMR douche PMR

Evidemment, pour assurer une longévité maximale à votre nouvelle installation, il convient de l’entretenir et de la nettoyer aussi régulièrement que possible avec des produits adaptés, et d’aérer correctement votre espace de douche. Cela limitera l’usure et les attaques dues au calcaire et évitera la présence d’une forte humidité qui dégrade les peintures et les joints.

rampe acces PMR

norme et labels

Diagnostic Accessibilité ERP

Il n’est pas toujours simple pour les Seniors ou les PMR de trouver une entreprise capable de mettre en place les solutions adaptées pour offrir un logement accessible et fonctionnel. C’est la raison pour laquelle un label a été créé en 2011 : HANDIBAT.

salle de bain douche adaptée

chambre PMR

Chambre PMR

Depuis de nombreuses années à présent, la Loi impose aux établissements recevant du public – ou ERP – et disposant de locaux d’hébergement de disposer d’espaces accessibles aux personnes à mobilité réduite ou souffrant de handicap.

WC handicapes PMR

WC accessibles

WC handicapé

Afin d’assurer à tout un chacun l’accès facile aux toilettes, la Loi exige auprès des établissements et entreprises qui accueillent du public, d’installer des sanitaires pour les personnes à mobilité réduite ou PMR.