Norme PMR : comment bien installer une barre de maintien ?

barre de maintien coudéeLes personnes handicapées et à mobilités réduites connaissent des difficultés aussi bien à leur domicile dans les différents établissements recevant du public. Applicable depuis janvier 2015, une loi oblige les entreprises à respecter toutes les obligations qui y sont indiquées. Elle concerne notamment des aménagements facilitant l’accessibilité aux toilettes, aux sanitaires ainsi que les lieux de passage. Les différents aménagements obligatoires en ERP incluent entre autres l’installation de barres de relevage. Ces dernières permettent de gagner en autonomie pour se laver et aller aux toilettes sans demander l’aide d’une autre personne. Ces équipements, obligatoires dans certains établissemnts, s’avèrent également bien utiles au domicile des personnes concernées par des difficultés de déplacement.Il existe plusieurs modèles de barre de maintien latérale ou verticale et qui respectent les normes exigées par la loi.

Description d’une barre de maintien et de son utilité

Une barre de relevage, également appelée barre de maintien, est une barre d’appui pour les personnes handicapées et à mobilité réduite, comme les personnes âgées ou ceux qui ne peuvent pas utiliser toutes leurs capacités. Elle leur permet de se lever, de s’asseoir plus facilement, et de se déplacer ou se reposer en toute sécurité. Cela leur permet ainsi de préserver leur autonomie en différentes circonstances. Ils peuvent alors plus facilement de la station assise à la station debout (et inversement) sans avoir besoin d’appeler quelqu’un pour les aider. En cas de présence d’un aidant, ce dispositif facilite également les changements de position en toute sécurité. Les personnes qui se déplacent en fauteuil roulant s’en servent également pour passer de leur chaise aux toilettes ou la salle de bain et vice versa. Pour les plus vailants, la barre de maintien leur permet en outre de prendre leur bain ou de passer aux toilettes de façon autonome, avec ce dispositif qui rassure aussi bien la personne agée qui ses proches. Avec les normes PMR en vigueur depuis 2015, l’installation de ces équipements est obligatoire dans les ERP ou établissements recevant du public. Cette dénomination englobe autant les écoles, les bureaux d’administrations publiques que les hôtels et les centres commerciaux. Il existe une multitude de barres de relevage dont chacune est dédiée à une pièce ou à une situation spécifique. L’objectif de cette démarche de mise en accessibilité consiste à offrir le maximum de confort aux personnes handicapées et à mobilités réduites. Cela a d’ailleurs une bonne répercussion sur le côté psychique, car elles vont se sentir moins gênées par leur situation.

L’obligation d’installer des barres d’appui pour les personnes handicapées et à mobilités réduites

Les articles R111-19-2 et R111-19-3 de la loi datant du 11 février 2005 indique clairement la règle d’accès à tout pour tout le monde. Ces derniers sont entrés en vigueur le 1er janvier 2015 et tous les secteurs concernés doivent s’y conformer en respectant tous les critères exigés. Il s’agit de tout établissement recevant du public comme les entreprises de services, les sociétés artisanales et commerciales ainsi que les entreprises évoluant dans le secteur du tourisme. Ces dernières doivent en outre être classées en catégorie 5. Une grille spécifique permet de déterminer si votre société appartient à cette catégorise ou non en fonction des effectifs de personnes se trouvant dans les sous-sols et les étages en veillant à ne pas les dépasser.

Même si le Législateur n’a (heureusement) pas porté d’obligation pour les habitations, l’installation d’une barre de maintien est à envisager dès que les premières difficultés de déplacement apparaissent. L’objectif est de prévenir la « première » chute, qui marque souvent chez les Seniors le début de difficultés physiques ou psychologiques plus importantes.

Particulier, vous souhaitez adapter un logement ?

Prenez
Rendez-vous

Nous passerons chez vous dans les 48h pour définir ensemble votre projet d'aménagement ou d'adaptation.

Je prends RDV

Vous êtes propriétaire ou exploitant d’un hôtel/ERP ?

Découvrez
nos services

Maintenance, entretien, rénovation, réhabilitation, nos équipes spécialisées sont à votre écoute.

Je veux en savoir plus

Les normes PMR dans les WC et les sanitaires :

La barre latérale d’appui doit avoir un angle de 135° et se trouver à une hauteur de 70 à 80 cm dans les WC et les sanitaires tandis que la cuvette doit se trouver à 50 cm de haut afin de faciliter le transfert. L’article R 111-19-2 mentionne également les obligations sur les autres équipements. Pour ce qui est des serviettes, des distributeurs de savons, des sèche-mains ou encore des robinets, leur hauteur ne doit pas excéder 1,30 m. La superficie minimale de la pièce doit être de 2,10 m x 1,5 m. Cette configuration permet ainsi aux personnes handicapées d’avoir assez d’espace pour se déplacer et effectuer un demi-tour dans les toilettes et les salles de bain. Pour ces pièces d’eau, la douche ne doit comporter aucune marche. Elle doit être équipée en outre de barre de relevage horizontale et verticale. Ces dernières permettent de se tenir debout ou de s’asseoir sur les sièges dédiés à cet effet. Par ailleurs, la hauteur de d’un siège de douche doit être correctement réglée pour que son utilisateur puisse prendre sa douche en toute quiétude. A cet égard, en habitation, la prise en compte de la morphologie et la physiologie de l’usager compte plus que le respect des normes. Toutes les installations doivent être recouvertes d’un sol ou d’un revêtement antidérapant afin de prévenir tous les incidents. Face aux coûts relatifs à ces aménagements, il est possible d’obtenir des dérogations pour les bâtiments anciens uniquement. Ces dernières sont accordées dans le cas où les travaux d’accessibilité aient un impact conséquent sur l’activité de l’entreprise. Elles concernent également les bâtiments qui sont régis par des contraintes visant préserver le patrimoine. Par contre, la conformité aux normes PMR est obligatoire pour toute construction neuve.

Les caractéristiques techniques des barres latérales

Les barres de relevage sont disponibles en plusieurs modèles afin de répondre à toutes les exigences des normes PMR. Elles sont réalisées dans des matériaux robustes et solides qui permettent de supporter une charge élevée. En effet, les personnes à mobilités réduites et handicapées vont y peser de tous leur poids lors d’un déplacement pour accéder à la cuvette des WC ou à la cabine de douche. De ce fait, la barre latérale d’appui doit être solidement fixée sur le sol ou sur le mur. Elle doit aussi avoir une couleur contrastée avec celle de la pièce afin qu’elle soit facilement visible. La loi oblige également les ERP à indiquer le sens du transfert sur la porte des douches et des toilettes.

Dans les salles de bains, il est préférable d’opter pour des barres de maintien fixes que vous installez définitivement afin de faciliter l’entrée dans la douche. Vous devez alors respecter les hauteurs et les dispositions indiquées dans la loi du 11 février 2005. Vous pouvez également opter pour une barre équipée de ventouses qui offrent une bonne adhérence sur le carrelage. Ce système vous offre l’avantage de pouvoir être positionné dans toute la pièce en fonction des besoins de l’utilisateur. La seule condition est de vérifier l’adhérence des ventouses régulièrement et de remplacer immédiatement la barre de relevage quand elles sont défaillantes. Il est aussi possible de combiner les deux types de produits pour une meilleure ergonomie de la pièce.
Dans les zones de passage comme les couloirs ou les halls d’entrée, vous pouvez installer une barre d’appui droite ou à ventouse. Il est également possible d’opter pour la barre coudée. Celle-ci se compose d’une partie horizontale sur laquelle se repose l’avant-bras et qui permet de prendre appui sur ses jambes. La hauteur de cette partie horizontale doit être comprise entre 50 et 75 cm du sol. Elle se compose aussi d’une partie en biais qui mesure 30 à 50 cm de long selon son utilisation. La main va pouvoir y agripper solidement pour basculer le corps en avant quand la personne à mobilité réduite souhaite se mettre debout.

Dans les toilettes, il est possible d’installer des barres de part et d’autre de la cuvette. Ces dernières offrent plus de confort par rapport aux modèles muraux et permettent de se relever plus facilement. Ces types de barres de relevage ont aussi l’avantage d’avoir une hauteur réglable. Elles aident également à faciliter le transfert d’une personne handicapée de son fauteuil roulant vers l’assise des toilettes.
En ce qui concerne les matériaux, les barres disponibles sur le marché proposent des revêtement et des couleurs différents, pour s’adapter aussi aux goûts esthétiques de chacun. Elles résistent parfaitement aux chocs et à l’humidité, tout en supportent par ailleurs des charges lourdes.

L’installation des barres de maintien

L’installation, compte tenu des contraintes techniques et réglementaires, est à confier à un spécialiste de l’adaptation et de la mise aux normes. Outre le choix de l’emplacment lui-même, le mode de fixation est la seule garantie pour proposer un équipement qui allie ergonomie et sécurité pour son utilisateur.

Au domicile, cette installation de barre d’appui devrait être accompagnée d’autres dispositifs ou aménagement, dont certains ne nécessitent pas de travaux, avec par exemple :

  • des aides visuelles sur les interrupteurs,
  • une veilleuse ou un chemin lumineux automatique lors de déplacements nocturnes,
  • le changement des barres de seuils qui peuvent représenter autant d’obstacles,
  • la surélévation d’un canapé ou d’un fauteuil,
  • la mise en place d’un interrupteur central pour limiter les déplacements

Seul un professionnel habitué à l’intervention au domicile de personnes présentant des difficultés de déplacement sera à même d’avoir une vision d’ensemble permettant une véritable mise en sécurité de la personne.

Tous ces travaux d’aménagement nécessitent une bonne connaissance technique et réglementaire, mais aussi et surtout la capacité à établir un véritable dialogue avec l’occupant ou les usagers.

bande podotactile

bande podotactile

Bande podotactile

Egalement connues sous le terme de Bandes d’Eveil de vigilance (BEV), les bandes podotactiles sont des dispositifs prévus pour alerter toute personne aveugle ou malvoyante d’un danger immédiat sur son trajet à pieds.

barre de maintien

WC accessibles

Installation barre d’appui

Une barre de relevage, également appelée barre de maintien, est une barre d’appui pour les personnes handicapées et à mobilité réduite, comme les personnes âgées ou ceux qui ne peuvent pas utiliser toutes leurs capacités.

Pack peinture sdb express

WC accessibles

Douche PMR

De nombreux critères d’accessibilité et d’adaptation rentrent en jeu dans la conception et l’installation d’une salle de bain PMR.