Présentation et test de Luko, l’ange gardien domestique électrique

Le test du mois de janvier porte sur le boîtier Luko, première brique d’une suite d’équipements de sécurité consacrée au logement.

Cette première innovation est dédiée au monitoring de la consommation électrique de votre logement. La promesse, à partir du recueil des informations de consommation, est à la fois de sécuriser le foyer et de donner les clés pour maîtriser et réduire la consommation. Le prix public est de 59 euros, ce qui semble à priori facilement rentabilisable si l’on suit les conseils fournis par l’application.

LukoPremier Contact

Arrivé assez vite dans notre boîte au lettre, la boîte et son contenu présentent bien. Un petit dépliant est là pour guider l’utilisateur dans ses premiers pas. Bien évidement, s’agissant d’un objet communicant, si vous n’avez ni smartphone ni réseau wifi auquel vous connecter, passez votre chemin, tout ceci ne vous concerne pas !

Le contenu de la boîte, bien calé dans de la mousse couleur grise, est le suivant :

  • le capteur avec sa sonde, qu’il faut poser au dessus du compteur, alimenté par deux piles (fournies, merci les gars)
  • un adaptateur USB
  • qui sert à charger un bridge, qui va faire la liaison entre la sonde et l’application à télécharger
  • deux supports en plastique, dont l’usage ne paraît pas évident au premier abord, le plus adapté à votre compteur servira de support pour la sonde

L’installation

La première tentative d’installation n’a malheureusement pas été la bonne, le bridge n’ayant jamais donné signe de vie lors de son branchement.

Ce cas, unique en son genre selon le support (nous invoquerons ici le célèbre effet Bonaldi) a très rapidemnent été réglé par l’équipe Luko. Contactés par le chat présent sur l’appli (et également présent sur le site), ils nous ont rapidement renvoyé un autre bridge, après quelques tests pour s’assurer que nous avions correctement branché les élements.

48 heures plus tard, nous voilà à faire une nouvelle tentative ! Une fois le bridge branché sur une prise secteur, votre réseau wifi domestique vous permet d’établir une liaison entre l’application installée sur votre téléphone et la future sonde. Cette liaison établie, il faut placer le support de la sonde sur le compteur, et retirer la languette qui protège les piles du boitier.

La reconnaissance et la synchronisation prennent quelques minutes, et les première données apparaissent dans l’application. Tout au long de ces étapes, l’application nous a guidé efficacement et clairement, sans avoir besoin de recourir ni au livret joint ni au support. A noter que le bridge ne doit pas être trop éloigné ni de votre compteur électrique, pour recevoir le flux de données, ni de votre box pour envoyer les données recueillies vers l’application.

Un système intelligent

Après la commande, et avant réception de votre boitier Luko, vous serez invités à déclarer les appareils électriques les plus gourmands de votre logement, ce qui va servir à calibrer les mesures. De plus, il faudra plusieurs jours, voire semaines de mesure pour que les algorithmes d’analyse disposent de suffisamment de données pour être efficaces. Dès les premiers jours, la mesure semble efficace et fiable, avec le calcul d’une estimation du coût annuel de votre consommation électrique.

L’application permet enfin de se fixer un objectif de réduction de la consommation. Nous l’avons fixé à -10%, affaire à suivre.

Pour en savoir plus sur Luko ou commander le vôtre : https://www.getluko.com/

à lire aussi
Expo Vhils

Vhils au 104 – Fragments urbains

Chez Acorus, nous aimons le Street Art, sous toutes ses formes d'expression. Nous nous devons donc...

guide silver alliance

Acorus est membre de Silver Alliance

Depuis plusieurs années, Acorus s'intéresse de près à la part la plus âgée de ses...

Zhang Ruimin

Dans la tête du CEO le plus radical au monde : Zhang Ruimin

Note de l'auteur : cet article est en réalité une traduction-adaptation d'un article issu des...

Toutes les actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *