Les trouvailles d’Acorus au Lab Postal

Quoi de plus normal pour le Lab d’Acorus que d’aller faire un tour au Lab postal 2018. Attention, la petite sélection ci-dessous n’est en aucun cas un classement ou un jugement de valeur sur les innovations et les initiatives présentées pendant les deux jours. En revanche, c’est un bon révélateur des enjeux et des préoccupations du moment au sein des équipes d’Acorus.

La sécurité des salariés

Avec plus de 800 collaborateurs, dont une grande majorité de techniciens (plombiers, maçons, électriciens, peintres…) présents sur le terrain, la sécurité et la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles est la première priorité lors d’une intervention.

Le premier « arrêt au stand » a donc été pour Fox, avec un X comme dans exosquelette. Deux prototypes étaient présentés, qui permettent, sans source d’énergie, de soulager les efforts de manutention lors du port de charges lourdes. Le prototype couleur jaune la Poste, pesant 5 kilos, a été testé devant nous. La femme qui l’a essayé a été véritablement bluffée par l’effet de l’exosquelette. Le second prototype, pesant 3 kilos, a lui vocation à être un jour porté par le grand public. L’exosquelette fera peut-être un jour partie des équipements loués pour un déménagement, au même titre que la cammionette ou un diable.

La recherche de nouveaux produits et services

Pour les professionnels
Qarnot computing a développé un ordinateur/calculateur qui sert à la fois de supercalculateur loué à la demande pour les entreprises et de chauffage pour les particuliers.
Un test est en cours auprès d’un bailleur social, et d’autres applications à venir vont probablement nous amener à nous intéresser de près aux futurs développements de Qarnot.

Aladin DomalysPour les particuliers
La nouvelle lampe d’Aladin a bien changé de forme, mais l’intelligence embarquée est capable de « veiller sur vos parents ». Le détecteur de mouvement inclus va permettre :
– de guider une personne qui se lève la nuit en allumant une veilleuse qui faciliter ses déplacements
– d’enregistrer les déplacements (de jour comme de nuit) et d’être capable de signaler, après quelques semaines d’apprentissage, des déplacements inhabituels en plus de l’absence de déplacement
– de détecter une chute et d’alerter les aidants si la personne n’arrive pas à se relever

La communication avec les clients et l’écoute des clients

Un test est déjà en préparation avec un bailleur social avec un autre appareil, mais l’équivalent du Dash button d’Amazon proposé par Docaposte a retenu notre attention.
RDV a été pris pour en explorer les subtilités et les usages potentiels.

Dans la matinée, nous avons pu assister à la conférence de Philippe Silberzahn. Parmi les anecdotes et citations, retenons l’histoire de cette veuve chinoise qui est passée de vendeuse ambulante de riz à entrepreneuse à succès en lançant une sauce qui génère aujourd’hui pas loin de 200 M de $ d’activité.
Pas de « Business plan », ni de « vision » ou de « pitch » pour cette success story, simplement un exemple des principes de l’effectuation chers au startups.
Autrement dit, nous a expliqué Philippe Silberzahn, c’est l’action elle-même qui est créative, ce qui n’est pas sans rappeler les principes du lean, qui s’appuie sur l’observation de la réalité pour identifier freins et opportunités et sur l’action pour améliorer les pratiques.

Enfin, plusieurs minutes d’observation guidée par Stéphane Coviaux d’un célèbre tableau de Vermeer, la laitière nous ont rappelé (entre autres) les principes suivants :
– la vraie observation nécessite du temps
– faire le tour d’une situation à plusieurs est un processus créatif qui enrichit la perception initiale de chacun
– c’est un processus d’équipe qui nous amène aussi à nous re-découvrir et à re-découvrir nos équipiers dans cette exploration

Ce tableau peut être vu comme le portrait d’une personne entièrement et pleinement absorbée et concentrée sur ce qu’elle est en train de faire, comme l’était sans doute Vermeer lui-même, et comme nous devrions nous efforcer de l’être quand nous sommes en phase d’écoute ou d’observation.

Nous terminerons par l’injonction de Philippe Silberzahn, de « faire des trucs » pour changer de modèle mental et découvrir des opportunités en échangeant avec des partenaires potentiels.
Alors si cette envie de « faire des trucs » nous rassemble, n’hésitez pas à nous contacter, nous ferons des trucs ensemble, et à défaut de changer le monde, nous apprendrons certainement des choses que nous ignorons encore sur nous-même ou sur nos clients.vermeer la laitiere

à lire aussi
Expo Vhils

Vhils au 104 – Fragments urbains

Chez Acorus, nous aimons le Street Art, sous toutes ses formes d'expression. Nous nous devons donc...

guide silver alliance

Acorus est membre de Silver Alliance

Depuis plusieurs années, Acorus s'intéresse de près à la part la plus âgée de ses...

Zhang Ruimin

Dans la tête du CEO le plus radical au monde : Zhang Ruimin

Note de l'auteur : cet article est en réalité une traduction-adaptation d'un article issu des...

Toutes les actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *