Quelle hauteur pour poser des interrupteurs électriques ?

Lorsque vous décidez de brancher un interrupteur, il est essentiel de savoir à quelle hauteur vous devez le poser. En effet, cela dépend de plusieurs facteurs, tels que les normes standards d’installation, ainsi que l’usage que vous en faites. Voici un récapitulatif des informations à connaître pour poser ou faire poser vos interrupteurs au bon endroit !

hauteur_interrupteursInstaller un interrupteur : déterminer la bonne hauteur

Définir une zone d’installation d’un interrupteur pose plusieurs questions, et nécessite une technique spécifique. Nous vous proposons un tour d’horizon.

→ Par rapport au sol ou par rapport au plafond ?

Il est légitime de se demander si vous devez calculer la hauteur en fonction du sol ou du plafond. Ceci dit, il est impossible de réfléchir en ces termes, car souvent les niveaux diffèrent d’une pièce à l’autre, que vous partiez du sol ou du plafond. Et il est communément admis de placer les interrupteurs au même niveau dans toutes les pièces du logement, pour des raisons décoratives et pratiques.

Le référentiel utilisé n’est donc ni le plafond ni le sol, mais le mètre fini.

→ Qu’est-ce que le mètre fini ?

Le mètre fini est un repère sous la forme d’un trait placé à un mètre du sol fini. Il permet d’aligner sur le même axe horizontal tous les interrupteurs des différentes pièces de l’appartement. Ce repère est toujours déterminé par le maçon, selon les plans de l’architecte. Ainsi, vous le découvrirez souvent sous le papier peint.

Si vous utilisez le sol ou le plafond pour le tracer vous-même, vous aurez des interrupteurs complètement décalés, ce qui sera inesthétique et peu pratique. Le mètre fini s’appuie sur la notion de sol fini, à savoir une fois que le revêtement est posé, et non la hauteur de la chape de mortier.

Si le mètre fini n’est pas visible dans votre appartement ou votre maison, il existe divers appareils qui permettent de virtuellement le tracer au laser. Cela vous évite de devoir tracer des traits disgracieux sur les murs, qui peuvent dans certains cas se révéler gênants pour l’application de peinture ensuite.

Que disent les normes en matière de hauteur d’installation ?

La norme NFC 15 100 définit de manière très précise les hauteurs réglementaires maximales et minimales pour déterminer la hauteur convenable pour vos interrupteurs. Ainsi :

  • La hauteur minimale doit être de 90 centimètres ;
  • La hauteur maximales doit être de 130 centimètres.

En utilisant le mètre fini, cela signifie que vous devez vous placer entre 10 centimètres en dessous de celui-ci, et jusqu’à 30 centimètres au-dessus.

Ces normes sont bien sûr à moduler en cas de personne à mobilité réduite. Dans ce cas, et en fonction de la taille de la personne concernée, on considère qu’il est confortable d’installer les interrupteurs entre 50 et 90 centimètres, soit 50 centimètres en dessous du mètre fini, et jusqu’à 10 centimètres en dessous de celui-ci.

Hauteur de l’installation : en pratique

Si la norme NFC donne un indicateur, la marge de manœuvre vous permet de moduler l’installation en fonction de votre convenance personnelle, comme votre taille par exemple.

→ Norme admise dans les cas généraux

La plupart des électriciens installent les boutons poussoir, les va et vient, ou encore les commandes de volet roulant a une hauteur standard de 110 centimètres ou 120 centimètres.

→ Norme admise dans les cas particuliers : la tête de lit

Dans la chambre à coucher, pour un confort au quotidien, on installe souvent des interrupteurs au niveau de la tête de lit. Cela vous permet d’éteindre et d’allumer la lumière en tendant le bras depuis la position allongée ou assise, plutôt que de devoir vous lever. Dans ce cas là, il s’agit d’un va et vient électrique, avec généralement un autre bouton au niveau du mètre fini, par exemple près de la porte de la chambre.

Dans le cas de la tête de lit, on installe communément le bouton à 90 centimètres. Cela présente une mesure acceptable et agréable, que vous soyez en position assise ou allongée sur votre lit.

→ Norme d’installation : autres précisions

En dehors du rapport au mètre fini, il est impératif d’installer un dispositif d’allumage de commande d’éclairage en entrée et à l’intérieur d’une pièce. Libre à vous ensuite, pour un confort optimal au quotidien, de prévoir un ou plusieurs va et vient en fonction de la superficie de la pièce, du nombre de portes qu’elle contient, et de la disposition de votre décoration.

Évidemment, chaque point d’éclairage doit disposer d’au moins un circuit de commande.

Conseils pour l’installation

L’installation est un procédé simple, qui exige néanmoins quelques connaissances générales. Pour ne pas vous tromper, suivez nos conseils.

→ Les différents types de boutons

Il existe plusieurs types de commandes, dont chacun correspond à votre dispositif électrique, et doit répondre à vos besoins.

  • La version simple ou unipolaire est le modèle le plus basique et le plus classique. Il contrôle un point unique d’éclairage.
  • Le modèle double allumage offre la possibilité de contrôler deux points d’éclairage. Cela permet d’allumer individuellement deux lampes, mais aussi simultanément.
  • Le va et vient, également nommé deux directions, vous donne l’occasion de contrôler un même point d’allumage à deux points différents. Typiquement, il est placé à côté de chaque porte de la pièce, d’un bout à l’autre du couloir, ou encore dans la chambre à coucher au niveau de la tête de lit.
  • Le modèle bipolaire est particulièrement indiqué pour les salles d’eau. Il fonctionne comme le modèle basique, tout en apportant une meilleure protection contre l’humidité.
  • L’inverseur fonctionne comme un va et vient, mais avec plus de deux boutons et emplacements. Tous contrôlent donc le même point de lumière.

→ Principes généraux pour l’installation

Avant toute manipulation, vous devez commencer par couper le courant de la pièce dans laquelle vous travaillez.

Pour du bricolage encore plus sécuritaire, n’hésitez pas à utiliser des gants de protection isolants. Il est également recommandé de travailler avec des tournevis spécialement conçus pour l’installation électrique.

Une fois que la commande est branchée, il est recommandé de vérifier son fonctionnement avant de procéder à son installation définitive. Pour ce faire, allumez le courant et activez le bouton afin de vous assurer que tout fonctionne parfaitement. Il ne vous reste ensuite plus qu’à éteindre à nouveau l’électricité et à finaliser l’installation.

Vous disposez désormais de toutes les clés pour installer au mieux vos interrupteurs. Avant de décider de leur emplacement, prenez bien en compte non seulement les normes en vigueur, mais également votre confort personnel. Pour chaque bouton, il est impératif de consulter de manière exhaustive la notice d’utilisation, car chaque modèle requiert un mode opératoire spécifique. Si la tâche n’est pas particulièrement compliquée, elle impose, comme tout ce qui concerne les travaux liés à l’électricité, des mesures de sécurité et une attention soutenue.

Pour ceux que l’opération rebute, les packs Sécurité d’Acorus sont l’occasion de faire passer un électricien dans votre logement pour la révision des prises et des interrupteurs.

certificat Consuel

picto électricité

Consuel Obligatoire

Pour réduire les risques d’incidents électriques, toute nouvelle installation (en construction et en rénovation) doit faire l’objet d’un certificat de conformité est délivrée par le Comité National chargé de la Sécurité des Usagers de l’Electricité.

SDB électricité

picto électricité

Norme électrique salle de bain

Lorsqu’il est question d’une installation électrique dans cette pièce de la maison, le fait de respecter les normes permet non seulement de renforcer la sécurité du logement, mais aussi d’assurer la conformité de l’électricité.

prise_mal_fixee

picto électricité

Diagnostic électrique obligatoire

Il est obligatoire depuis le 1er juillet 2017 de vérifier l’état général de son installation électrique, avant de vendre ou louer un logement, en particulier si l’installation électrique du bâtiment a été réalisée il y a plus de 15 ans.