Etude thermique RT 2012 : Les grands principes

Etude thermique RT 2012Depuis le 1er janvier 2013, le respect de la réglementation thermique RT 2012 est une obligation pour toute construction neuve. Cette dernière a en effet été mise en place pour répondre à des enjeux d’optimisation des processus de construction et de l’aménagement des habitats. Discutée dans le cadre du Grenelle de l’Environnement, elle impose pour les constructions neuves une consommation maximale d’énergie primaire de 50kWh/m2/an en moyenne, ce seuil équivaut au label « Bâtiment Basse Consommation » (BBC) en cours.

Qu’est-ce qu’une étude thermique ?

Réalisée par un bureau d’études thermiques lors de la conception d’un projet de construction, une étude thermique a pour but d’analyser le niveau de performance énergétique du futur bâtiment. Elle doit donc définir ses potentielles consommations d’énergie selon les matériaux et les équipements utilisés. L’étude est réalisée à partir des plans car ils donnent une idée précise des surfaces, de la configuration des parois et des apports solaires.

Pourquoi réaliser une étude thermique ?

Faire réaliser une étude thermique par un bureau d’études ou un thermicien est une obligation pour obtenir un permis de construire et cela comporte de nombreux avantages. Cela permet en effet de faire les bons choix au moment de la conception du projet et d’optimiser les conditions de confort, d’utilisation et de consommation d’énergie du futur bâtiment.
Le bureau choisi pour se charger de l’étude pourra également aiguiller ses clients afin de les aider à obtenir un label ce qui leur permettra de prétendre à des aides financières pour la construction durable.

Quels sont les 3 concepts sur lesquels repose une étude thermique ?

Une étude thermique repose sur 3 concepts à respecter :

→ Le respect de l’indice Bbio

Cet indice mesure la qualité de la conception bioclimatique du bâtiment qui prend en compte l’orientation, les apports solaires, l’éclairage naturel, le niveau d’isolation, l’inertie, etc… Cet indice permet de connaître :

  • Les besoins en matière de chauffage et de refroidissement
  • Les besoins en matière d’éclairage artificiel
  • La surface de parois opaques et de vitrages
  • L’exposition solaire des parois vitrées
  • Les qualités énergétiques de chacune de ces parois
  • Les ponts thermiques résultant de la juxtaposition de ces dernières

→ Le respect de l’indice C Max

Le C Max est une exigence de résultat qui a pour but de limiter les consommations d’énergie primaire pour les usages suivants : le chauffage, la climatisation (si existante), l’eau chaude sanitaire, l’éclairage ainsi que les besoins électriques pour les auxiliaires permanents, à savoir les pompes et les ventilateurs. Sa valeur est de 50kWh/m2/an et varie selon la localisation géographique, l’altitude, la surface moyenne du bâtiment, le type d’usage et les émissions de gaz à effet de serre.

→ Le respect du confort d’été et de la Tic

La climatisation a des effets néfastes pour l’environnement car elle oblige les centrales nucléaires à fonctionner même en été, durant leur période de maintenance. Cela induit une consommation d’eau très importante pour leur refroidissement, le manque d’eau en été étant pourtant un problème crucial. C’est pourquoi la RT 2012 définit des catégories de bâtiments dans lesquels l’usage de la climatisation n’est pas nécessaire pour l’obtention d’un bon confort d’été.
Pour ce faire, on calcule la Température Intérieure Conventionnelle (Tic) du bâtiment en prenant en compte les éléments suivants :

  • L’inertie thermique
  • La surface ouvrante des surfaces vitrées (elle doit représenter au moins 30% de leur surface totale)
  • L’orientation des surfaces vitrées
  • Le facteur solaire de référence des surfaces vitrées ainsi que de chaque paroi

Quelles sont les attestations à fournir ?

Deux attestations obligatoires sont à fournir :

  • Lors de la demande de permis de construire à déposer en mairie
  • Au moment de déposer la déclaration d’achèvement des travaux

→ L’attestation au moment du début des travaux

Cette attestation certifie de la prise en compte de la réglementation RT 2012 dans le projet de construction. Elle garantit également la prise en compte de la conception bioclimatique du bâtiment grâce à l’indice Bbio.

→ L’attestation au moment de l’achèvement des travaux

Elle atteste du respect de la RT 2012 après vérification des points suivants :
Les exigences de résultats concernant le besoin bioclimatique Bbio, la consommation d’énergie primaire Cep et le confort d’été TIC
La cohérence entre l’étude thermique et le bâtiment construit

Quel est le prix d’une étude thermique ?

Le prix de votre étude va dépendre de la surface à analyser et de la fonction du bâtiment. Mais il s’agit d’une démarche bonne pour la planète, pour votre santé et pour votre confort. Cela vaut bien quelques dépenses supplémentaires.
Quoi qu’il en soit, ne vous laissez pas tenter par les annonces alléchantes et à prix cassé qui fleurissent sur internet. Optez plutôt pour un bureau d’études thermiques agréé. N’hésitez pas à demander plusieurs devis afin de bénéficier du tarif le plus juste et gardez à l’esprit le fait que cette étude vous permettra de faire de notables économies sur le long terme. Les factures d’énergie se trouveront en effet réduites par les propositions adaptées du bureau d’études et par les incitations fiscales de l’État.

Comment trouver un professionnel compétent ?

La réalisation d’une étude thermique est une obligation pour tout projet de construction. Il est donc indispensable de trouver un bureau d’études compétent pour s’en occuper. En effet, en choisissant des spécialistes, vous serez assuré d’obtenir des rapports pertinents. De plus, seul un thermicien qualifié pourra vous accompagner tout au long de votre projet. Il sera en effet capable d’anticiper vos besoins et de réduire vos factures d’énergie. En maîtrisant les subtilités réglementaires, il vous permettra de réduire le prix global de votre projet de construction.

Quel est le rôle exact de l’expert ?

Le thermicien a pour rôle d’analyser votre projet de façon approfondie et de réaliser un bilan en procédant aux 3 calculs réglementaires détaillés plus haut. Il pourra également faire des propositions pour rendre le bâtiment le moins consommateur possible en énergies payantes et/ou non renouvelables.
Plusieurs propositions vous seront faites afin que vous puissiez comparer les différents coûts en matière de chauffage, d’électricité et d’eau. L’expert détermine également vos dépenses futures. Il peut même établir un budget pour toute une vie.
Votre expert peut également vérifier les offres que vous proposent les entreprises afin de s’assurer qu’elles respectent bien les prescriptions qui ont été faites.
Enfin, les bureaux d’études proposent également d’autres prestations comme le conseil pour l’obtention de différents labels : BEPOS, labels HPE et THPE de la RT 2012, etc. Ces derniers vous donneront droit à des aides financières comme l’éco-prêt à taux zéro, le crédit d’impôt ou la TVA à taux réduit.

radiateur electrique

picto électricité

Quel radiateur électrique choisir ?

Vous pouvez investir dans les radiateurs électriques à la pointe de la technologie, et de haute qualité. Ils vous permettent d’économiser de l’argent pour longtemps et d’améliorer sensiblement le confort de votre logement

installation climatisation

picto électricité

Installation climatisation

Avec la hausse de la température et du taux d’humidité, la climatisation devient un dispositif incontournable en période estivale. Désormais accessible à une grande fourchette de prix, cet équipement est disponible dans un large éventail de choix.